Entre « l’agissant observé » et le « pensant énoncé » d'une enseignante experte : préfiguration d'un modèle d'investigation de l'activité enseignante

Philippe Clauzard

Résumé


Cette contribution porte sur l’articulation entre observations de l’action et énonciations sur l’action dans une visée transformative du travail enseignant. Le cadre théorique de l’ergonomie, de la psychologie ergonomique et de la didactique professionnelle permet d’esquisser un modèle d’investigation de l’activité enseignante privilégiant une dialectique entre un "agissant observé" et un "pensant énoncé". En d’autres termes, nous cherchons à articuler l’observation mesurée et l’entretien qualitatif d’autoconfrontation, à partir de la notion de jugement pragmatique. L’étude d’un protocole significatif appuie notre propos avec la description et l’évocation du travail d’une enseignante de l’école élémentaire, où la révélation de compétences incorporées esquisse la singularité d’une procédure pour "faire" classe. 


Mots-clés


Ergonomie / activité enseignante / régulation / compétence incorporée / jugement pragmatique

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.